bannerresized.jpg

Nouvelle ligne Bettembourg – Luxembourg

De nouvelles capacités pour un tronçon particulièrement fréquenté du réseau ferré.

Détails

  • Début du projet : 2016
  • Fin du projet : 2024
  • Localité : Bettembourg

Thèmes

  • 88_Projet-Reseau-gare

Le projet de la nouvelle ligne ferroviaire entre Luxembourg et Bettembourg s'inscrit dans la transposition de la stratégie MoDu, mettant en œuvre un concept de mobilité intégré et visant à relever les défis relatifs à la mobilité et au changement climatique jusqu'à l'horizon 2020-2030.

bannerresized.jpg

L’un des éléments clés de cette stratégie, visant notamment à porter à 25% la part des transports en commun parmi les transports motorisés au Luxembourg, est la création de chaînes de mobilité efficaces. Celles-ci doivent permettre d’optimiser le temps de changement d’un mode de transport à un autre (dit « rupture de charge ») pour, ainsi, favoriser l’utilisation des transports en commun. Le  concept MoDu repose sur trois maillons:
 

  • Le réseau ferré luxembourgeois, lequel constitue l’épine dorsale du réseau de transports en commun du Grand-Duché,

  • le tram, le bus, les voitures et les vélos, qui constituent les divers canaux d’acheminement de personnes et de marchandises, d’un point d’intérêt à un autre, à travers le pays.

  • les pôles d’échange, constituant les plateformes de transbordement des passagers et, ainsi donc, les points les plus propices au changement d’un mode de transport individuel à un mode de transport en commun.

Il s'agit donc de créer une véritable complémentarité entre les transports publics, le transport individuel et la mobilité douce. La principale mesure d'infrastructure ferroviaire concernant les axes sud est sans aucun doute le dédoublement de la ligne ferroviaire entre Luxembourg et Bettembourg.

La ligne ferroviaire existante entre Luxembourg et Bettembourg venant à saturation, le projet de nouvelle ligne ferroviaire augmentera de façon significative la capacité du réseau ferré entre Luxembourg et Bettembourg permettant ainsi:

- d'assurer un raccordement plus performant du sud du pays aux quartiers en voie de développement de la capitale, dont notamment Howald,
- d'améliorer à la fois l'offre des relations transfrontalières avec la Lorraine et des relations internationales (TGV) et
- de faciliter le trafic fret et donc le transport des marchandises échangées entre l'Allemagne et les pays du Benelux avec la France, la Suisse et l'Italie (Rail Freight Corridor North Sea-Mediterranean).

La nouvelle ligne ferroviaire entre Luxembourg et Bettembourg prévoit la construction en site propre d'un nouveau tronçon de ligne à deux voies d'une longueur d'environ 7 km, sans arrêt intermédiaire. Partant du futur pôle d'échange à Howald, la ligne franchit tout d'abord l'autoroute A3 au sud de l'échangeur de Gasperich et poursuit son tracé jusque Bettembourg à l'ouest de celle-ci. La ligne s'écarte de l'autoroute au Nord de l'aire autoroutière de Berchem, contournant celle-ci par l'ouest. Elle passe ensuite sous la route nationale 31 avant de franchir la ligne Luxembourg-Bettembourg existante dans la vallée de l'Alzette moyennant une structure de franchissement appelée « saut-de-mouton ». Après ce passage de l'Alzette, les lignes nouvelle et existante se côtoient jusqu'à l'entrée nord en gare de Bettembourg.

Le projet comprend la construction d'une série d'ouvrages hydrauliques et d'ouvrages d'art de franchissement, dont deux ouvrages remarquables. Le premier (OA14) se situe au croisement de l'autoroute A3 au Sud de Howald et le second (OA05&06), dénommé « saut-de-mouton », se trouve au croisement avec la ligne ferroviaire existante au nord de Bettembourg. Ce croisement des deux lignes ferroviaires nécessite également la transposition de la ligne existante d'une trentaine de mètres, en direction de son ancien tracé.

Le projet tient compte des contraintes de développement de différents projets connexes, tels que le futur pôle d'échange à Howald, la mise à 2x3 voies de l'autoroute A3, l'extension de l'aire autoroutière de Berchem, le réaménagement de l'échangeur (N31) à Livange, la suppression achevée du passage à niveau (PN4a) de la rue Lentz à Bettembourg, la plateforme multimodale de Bettembourg-Dudelange, le nouveau poste directeur en gare de Bettembourg et le renouvellement futur de la gare de Bettembourg.

Les études, ainsi que différents ouvrages du projet, sont cofinancées par l’Union Européenne.
confinanceue2.jpg
Le contenu de cette publication est dans la responsabilité unique des CFL et ne reflète pas nécessairement l’opinion de l’Union Européenne.

 

17-09-29_Cantier_Bettembourg_AE_OA12-020513.jpg
20180802-XP011251.jpg
20180802-XP011321.jpg
Chantier_Bettembourg_L90-6944.jpg
Chantier_Bettembourg_L90-6970.jpg
Construction_seconde_Ligne_Bettembourg-11.jpg
double-voie-Bettembourg-1138.jpg
double-voie-Bettembourg-1150.jpg